fbpx
Slash, sur les réseaux

En bref

Coup de froid pour le Cully Jazz Festival

La folie soul de Joel Culpepper est venue réchauffer le public du Chapiteau, samedi 13 avril 2019 – © CJF / loOrent

Publié

le

La 37e édition du Cully Jazz Festival, qui a fermé ses portes samedi, a attiré plus de 60’000 personnes, un bilan marqué par la météo fraîche. Onze concerts du festival “in” ont affiché complet, soit plus de 13’000 billets vendus.

Les organisateurs ont enregistré une baisse de fréquentation par rapport aux deux précédentes années, écrivent-ils dans un communiqué publié dimanche. «Le Festival affichera un déficit en 2019, sans pour autant mettre en péril la manifestation», rassurent-ils.

Vivier de jeunes formations effervescentes

Malgré ce bémol, la 37e édition a vibré durant neuf jours aux sons jazz, groove, soul ou world. Grands noms et jeune génération ont envahi le village de Cully, lors de plus de 150 concerts. Et la scène suisse n’était pas en reste : 40% des artistes programmés étaient des artistes helvètes émergents.

La chanteuse malienne Oumou Sangaré, le mythe de l’orgue Hammond Rhoda Scott et son «Ladies All Star», la nu-soul envoûtante de Fatima, le piano délicat de Gauthier Toux, la douceur envoûtante de Stacey Kent, ou encore les jeunes révélations Théo Ceccaldi, Black Milk et Ezra Collective ont réjoui les mélomanes réunis au coeur de la région vinicole de Lavaux. La manifestation s’est terminée au son de la voix rauque et envoûtante de Jacob Banks.

ats


La prochaine édition du Cully Jazz Festival se déroulera du 27 mars au 4 avril 2020 cullyjazz.ch